Actualité

Conduite par mauvais temps : ayez les bons réflexes

30/04/2019

Conduite par mauvais temps : ayez les bons réflexes !

Que vous conduisiez depuis une vingtaine d’années ou quelques mois, prendre le volant en cas de pluie, d’orage ou de brouillard constitue un véritable challenge. Rappelez-vous cette règle d’or en toute circonstance : toujours maintenir son véhicule à une vitesse sécuritaire selon l’état des routes. De plus, soyez particulièrement attentifs aux cyclistes et aux piétons car, le manque de visibilité les rend beaucoup plus vulnérables.

Tout en gardant cela en tête, voici quelques conseils afin de vous assurer une meilleure sécurité au volant en cas de :

Fortes pluies

De par sa fréquence et ses effets, la pluie est le plus dangereux des phénomènes météorologiques.

  • Roulez sur la voie du milieu. Il y a plus de risques que l’eau s’accumule en bordure de route.
  • Allumez vos phares. On ne le dira jamais assez ! Cela vous aidera non seulement à mieux voir, mais assurera également que vous êtes visible par les autres conducteurs.
  • Évitez au maximum les flaques d’eau. Rouler au-dessus des flaques d’eau peut provoquer le phénomène d’aquaplaning, c’est-à-dire, la perte d’adhérence d’une ou de plusieurs roues du véhicule à cause d’une accumulation d’eau. Le pneu ne pouvant pas évacuer assez d’eau afin de garder l’adhérence avec le sol, il perd le contact avec l’asphalte. De ce fait, le véhicule glisse sur l’eau et devient incontrôlable.
  • Réduisez fortement votre vitesse. Il est important d’adapter votre vitesse, car il vous faut plus de temps pour vous arrêter lorsqu’il pleut. D’ailleurs, cela vous évitera le risque d’aquaplaning. Si la visibilité est très mauvaise, voire réduite à cinquante mètres ou moins, il est recommandé de ne pas dépasser cinquante kilomètres par heure.
  • Faites disparaître la buée à l’aide de la climatisation. Au lieu de constamment frotter votre pare-brise, allumez la climatisation. En à peine quelques secondes, vous retrouverez une vue dégagée tout en évitant les traces de frottement qui réduisent d’autant plus la visibilité.

N’oubliez pas que par temps pluvieux, le risque d’accident est multiplié par deux. Pour votre sécurité, il est donc primordial de respecter ces mesures préventives !

Orage

  • Restez dans votre voiture. Vous n’encourrez pas de danger sauf si votre véhicule comporte un toit en plastique. Les pneus ne vous protègent pas de la foudre, contrairement à une certaine idée reçue. Ils n’isolent pas du sol, surtout s’ils sont trempés. Si un éclair frappe le véhicule, c’est la structure métallique du véhicule qui absorbe l’énergie électrique et qui vous sert ainsi de protection.
  • Abritez-vous derrière les sièges. La foudre pourrait faire exploser les vitres.
  • Enlevez tout objet métallique à bord de votre véhicule.
  • Les objets en métal étant des conducteurs électriques, ils pourraient être la cause de brûlures importantes si vous vous retrouviez en contact avec eux.

A noter que la puissance d’un éclair est de 100 millions de volts et est donc un million de fois plus puissant que le courant électrique.

Brouillard

  • Maintenez une bonne distance entre votre véhicule et celui qui est devant vous. De cette façon, vous avez suffisamment de temps pour vous arrêter (le moins brusquement possible) si nécessaire.
  • Faites attention à la ligne blanche sur le côté de la route. Elle vous guidera et vous aidera à rester sur votre voie. De plus, se focaliser sur cette ligne blanche permettra d’éviter que votre vision ne soit altérée par les phares des nombreux véhicules sur la route.
  • Ne tardez pas à mettre vos clignotants. Vous voulez que les véhicules qui sont derrière vous comprennent clairement que vous êtes sur le point de ralentir avant de changer de direction.
  • N’utilisez pas vos feux de route ! Cela aura pour effet de refléter la lumière du brouillard devant vous, réduisant encore plus votre visibilité. Allumez plutôt vos phares en position « feux de croisement », ou alors utilisez vos phares antibrouillard si vous en avez.

C’est dans ce type de circonstances que vous prenez pleinement conscience de l’importance d’un entretien régulier de votre véhicule. N’attendez pas de vous retrouver dans une telle situation ! Pensez à vérifier fréquemment l’état de vos pneus et de vos essuie-glaces. Et surtout, n’oubliez pas que « prudence est mère de sûreté. » Vous êtes désormais prêts à affronter le mauvais temps au volant de votre véhicule.

We use cookies to give you the best possible online experience. If you continue, we shall assume that you have no objection for your web browser to receive all cookies from our website. See our cookie policy for more information on cookies and how to manage them.